Giovanni

Publié le par athena45

À mon neveu qui est paresseux
Tu n'as que trois ans,
et tu es un enfant.
Tu cris souvent tout en chouinant
Pour te rendre intéressant.
Mais tu es mon bout de chou,
Qui ne ressemble pas à un pou.
Tes mimiques parfois me font
rire aux éclats.
Ton côté juvénile me rend,
bien sénile.
Ta vitalité et ta combativité,
me font délirer.
Et quand tu vois ta mère,
tu reste paralysé quand tu dois chanter.
Mais tu es si fougueux,
toi mon petit merdeux.

Publié dans Poèmes

Commenter cet article

milafee 04/02/2010 00:24


Hihi comique ton poème!


athena45 04/02/2010 01:13


merci s est vrai que mes neveux et nieces me donne de l'inspiration lol