L'ENNUI.

Publié le par athena45

Je me consomme dans l

ennui mais avec philosophie et sans souci je parcours les années dont j ai fait lobjet c’est à dire l’ensemble de ma vie que je vis et subit sans un bruit sans un geste de ma part et j’ai beau me dire qu’une simple étincelle servirait à me faire avancer dans ce monde de chacal et de requin mais rien ne viens ternir ce monde insipide cette triste réalité de la vie.

Parfois je me demande d’où est écris l’histoire d’une vie a-t-il vraiment eu un passé un présent et y aura-t-il un futur c’est la juste question que je me pose quand les souvenirs me reviennent en mémoires que fais-je donc ici qu’attends-t’on de moi?je me le demande parfois quand la nostalgie me rattrape à grand pas pour me rappeler que le bonheur à cent pour cent n’existe pas que quelque part même si je suis entourées je suis quand même seule.

C’est quelques chose d’inexplicable qu’on ressent au fond de soi en son for intérieur et rien ne pourra changer ça.

Je me sent à part certain jour je me sent éloigné de tout ça je ne vois qu’illusion et fascination dans cette univers qui renferme une seule et même terre avec des milliards d individus d’origines et de culture que j’aimerait découvrir et parcourir,voir la vetusté de cette planète avec un regard neuf une decouverte de soi et un changement radical de vie et de savoir que je regarderai le soir en levant la tête pour voir les étoiles qui me montreront le chemin parcouru à travers maintes constellations regorgeant la soif de connaissances.

On se dit on né on vit on meurt tel un grain de poussière qui vogue au firmament sans jamais revenir et pour finir dans un amoncellement de sable qu on retrouvera dans un désert qui eux resteront à travers des siècles pour raconter leur propre histoire sans devoir parler ou s’exprimer.

Pour résumer tout ça on né poussière on meurt poussières voila le raisonnement de ce qu’est ma vie une chaîne infini.

Commenter cet article

Sarah 25/12/2011 16:24

Joli texte