L'insouciance.

Publié le par athena45

-Comme un oceand de tourment,
je n'ai pas vu le temps,
-Ni même entendu le serment,
qu'on nous racontais enfant.
-Seul le soir ,dans le noir,
je faisais travailler ma mémoire.
-Pour me rappeler,
les bêtises passé qu'ont avaient fait.
-Quel dommage que cette époques
insouciante et innocente,
ne dure que très peu de temps,
et pas suffisament.
-Et les années passé qu'ont voient défiler,
sans pouvoir rien changé,
de ce qui est déja fait.
-Mais je n'ai aucune rancoeur,
qui reste dans le coeur.

Publié dans Poèmes

Pour être informé des derniers articles, inscrivez vous :

Commenter cet article

milafee 19/02/2010 02:20


Joli poème, j'aime ce que tu écris.